«Rien n’est aussi puissant que la douceur, et rien n’est aussi doux que la puissance intérieure.»
 Ralph W. Sockman

 

 

 

Quelques éléments théoriques 

 

 

 

  Structurée dans les années 1960 par le neuropsychiatre A.Caycedo, la sophrologie est une science, une méthode et un art au confluent de différentes traditions et recherches:les neurosciences, la psychologie, le yoga, le zen, l'hypnose, la suggestion...

 

 

La sophrologie


(éthymologie : sos - phren - logos)


est la « Science de l’Esprit  harmonieux » :

 

-soos: harmonie, équilibre

 

-phren : membrane, cerveau, esprit

 

-logos  : étude, science, langage

 

 

La sophrologie se définit comme  l'exploration de la conscience humaine, dans sa globalité psychosomatique, et  de ses modifications et développements,  par des moyens:


  • physiques : détente musculaire

  • physiologiques: déconnexion du système nerveux et respiration

  • psychologiques: suggestions mentales.

 

Son but est

 

  • thérapeutique : éliminer les empreintes de sur-stress

     

  • prophylactique: renforcer nos capacités de défenses contre les agressions

     

  • pédagogique: apprendre une meilleure gestion de nous-mêmes et de nos interactions

 

On peut décrire la conscience  comme la  "force d’intégration" de tous les éléments physiques et psychiques qu’elle traverse ».

 

  Par l’écoute de soi,


dans l’expérience physique, sensorielle, affective et  imaginative de la relaxation,


la personne prend conscience de son être corporel et émotionnel,


et découvre des moyens de se prendre en charge : respiration, gestion mentale par les mots et les images associés, ancrage de ressources positives, élimination des cuirasses musculaires et mentales...

 


 

Les principes de base de la sophrologie :


 

  • principe du schéma corporel comme réalité vécue;

  • principe de la globalité de l’être : corps, esprit, émotions et de l’unification possible de toutes ses dimensions;

  • le principe d’action positive : activer les expériences positives afin d’en faire des ressources d’énergie et de confiance pour une adaptation harmonieuse à la vie et neutraliser les expériences négatives afin de diminuer leurs résonances limitantes.

 

  C’est une remise en équilibre et un renforcement de notre

 

Individualité,dans sa globalité,avec une équilibration de

 

notre activité cérébrale : cerveau gauche (logique) / cerveau

 

droit (intuitif).

 

 

 

Les outils de la sophrologie:


 

  • La relaxation dynamique est fondée sur les observations de W.Reich, selon lesquelles toutes nos expériences de vie impriment en nous de plus ou moins grands chocs, mettant en jeu des rétractions musculaires spontanées et involontaires; la répétition et l'accumulation des rétractions, contractions et pressions aboutissent à la constitution d'une « cuirasse » musculaire, (et probablement aussi émotionnelle et mentale). Deux régions du schéma corporel condensent en particulier les effets du « blindage »: mâchoires-nuque-épaules forment une première poutre barrant la fluidité de la circulation de l'énergie, bassin-sacrum- ventre forment la seconde . Les mouvements effectués lentement, sur un mouvement respiratoire contrôlé et dans une intention conscientisée visent à assouplir l'ensemble de  « l'armure » et à favoriser une meilleure circulation d'énergie.

 

  • La respiration est réapprise pour déployer une respiration complète, ou ciblée sur tel ou tel étage de l'organisation pulmonaire et énergétique.

     

  • La relaxation, selon différents protocoles de relâchement du tonus musculaire, induit la cohérence cardiaque, la diminution de la pression artérielle et le passage en ondes alpha de l'activité cérébrale.

     

  • La visualisation, en ondes alphas, est enregistrée par le cerveau comme réellement vécue, avec toute la puissance de transformation des symboles et métaphores suggérés au fil des images.

 

 

Les indications de la sophrologie


 

  Elle est recommandée et reconnue pour tous les effets du stress, et notamment dans:

 

La gestion du sommeil, de l'appétit et du poids, de la douleur post-traumatique ou chronique, des changements de vie...

 

L'accompagnement de la guérison des blessures corporelles et/ou affectives, des états dépressifs et/ou anxieux, des deuils …

 

L'optimisation du potentiel de réussite dans la préparation des concours, examens, défis sportifs, préparation à la naissance...